“Dans cette salle, la routine et l’ennui n’existent pas…” : la spé théâtre racontée par ceux qui la font (2)

Petit ABC de la spécialité théâtre : les élèves de première et de terminale ont choisi chacun 3 mots pour définir la spé théâtre… :

“ACTEUR / ADAPTATION / AMUSEMENT (x2) / APPLICATION / APPRENTISSAGE…  de notions qu’on ne verrait pas forcément autre part comme par exemple comment être à l’aise en public, l’éloquence / CREATIVITE / CULTURE (x2) / DECOMPRESSER …et évacuer le stress / DECOR / DECOUVERTE (x2) / ECOUTE / EMOTION / FRATRIE / GROUPE (x3) / HISTOIRE / IMPLICATION / INTERACTION / IMAGINATION (x6) / INEDIT / JEU (x2) / LIBERTE (x3) / LUDIQUE (car c’est moins scolaire qu’une autre matière, on n’est pas assis derrière une table, ça change des autres cours) / PARTAGE… avec le groupe / PASSION / PERSEVERANCE / PERSONNAGE / PERSONNEL / RIRE / SPONTANEITE / THEORIE / TOUCHE A TOUT / UNIQUE / VOLONTE : la liberté de l’imagination et la volonté de mettre en scène cette liberté !” (les élèves de première et de terminale spé théâtre)

-vraiment honnêtement de l’amusement, pour quelqu’un qui est passionné de théâtre, qui s’y intéresse un peu ou même quelqu’un qui veut juste en découvrir un peu plus, c’est vraiment un moment d’amusement  

découverte: à tous les niveaux, on en apprend sur le théâtre évidemment mais sur énormément d’autres choses, parce que le théâtre est influencé par tout. On découvre aussi des choses sur nous et nos projets  

lien : on découvre des liens entre les matières, on tisse des liens avec les autres, ce qui est pour moi très important en théâtre . (L., élève de terminale)

SPONTANE -> j’entre et je ne sais jamais à quoi m’attendre. la routine et l’ennui n’existent pas dans cette salle. 

PASSION -> n’importe qui peut trouver une passion dans cette salle car c’est une spé tellement ouverte qui ne se limite pas du tout au mot “théâtre” mais va beaucoup plus loin. On découvre plusieurs aspects du théâtre dont on n’aurait jamais cru qu’ils existaient.  

IMAGINATION -> l’endroit où l’imagination et la créativité sont développées et creusées à travers des projets personnels et des projets de groupes . (G., élève de terminale)

“Prendre au sérieux mes idées les plus folles…” : la spé théâtre racontée par ceux qui la font (1)

Ici commence un feuilleton qui a pour but de faire connaître la spécialité théâtre proposée au Lycée Jean Monnet, pour les élèves de seconde et leurs parents, qui voudraient en savoir plus avant de faire leur choix de spécialité. Pour cela, rien de mieux que de laisser la parole aux élèves, qui vivent la spé 4 ou 6 heures par semaine. La question du jour était la suivante : qu’avez-vous appris en spé théâtre (1ère et terminale) qui vous sera utile en dehors du théâtre ? Voici un premier choix de réponses…

J’ai appris à travailler en groupe, de manière beaucoup plus « utile » que lorsqu’on doit faire des exposés de groupe comme on en a l’habitude depuis le début de notre scolarité. J’ai appris évidemment à prendre confiance en moi, à avoir confiance en mes idées même les plus folles et à les prendre au sérieux. (L.)

La spécialité théâtre me sera utile plus tard, car elle m’a permis de développer ma confiance en moi, et d’apprendre à proposer des projets. Elle m’a également permis de développer mon sens critique, notamment grâce à l’analyse de l’image. (M.)

J’ai appris à avoir plus confiance en moi, surtout en faisant des choses que je n’avais pas l’habitude de faire, voire même des choses que je n’aurais pas faites normalement. En fait, jouer un personnage, ça permet de faire mille choses folles qu’on n’oserait pas faire, parce qu’on sait que c’est le personnage qui les fait, pas nous. Cette prise de confiance a beaucoup d’avantages en fin de compte : depuis septembre, j’ai beaucoup moins de difficultés à parler en public, ou même à parler avec les autres  ! J’ai appris à gérer mon stress en le transformant en motivation, parce qu’en fait le théâtre est partout autour de nous, sans même qu’on s’en rende compte : cette capacité à s’exprimer, aussi bien avec des mots qu’avec des gestes, même regarder dans les yeux c’est théâtral.  

En plus, le cours de théâtre est en deux parties : le cours pratique et le cours théorique. Au début de l’année, je pensais que le cours théorique allait être un peu moins intéressant que le cours pratique, mais en fin de compte pas du tout ! On apprend tellement de choses, ça forge la culture générale, le théâtre c’est très global, ça regroupe beaucoup de choses, il y a toujours une matière à travailler. (T.)

J’ai appris à m’exprimer de mieux en mieux devant un public. A utiliser mes idées pour les transformer sur le plateau et leur donner forme. Grâce à la SPE j’ai réussi à me libérer. (F.)

On apprend à voir les choses de différents points de vue au lieu de se focaliser sur une seule opinion. Le théâtre permet également de nous exprimer et de capter l’attention d’un public mais aussi de présenter quelque chose d’une façon différente et créative. (I.)

On apprend que le théâtre est un mot avec une définition très vaste, lié à plusieurs aspects inattendus. 

Confiance: prendre confiance en soi, apprendre à mieux s’exprimer .

Eloquence: parler avec plus de confiance, améliorer son oral, ce qui servira dans chaque aspect de la vie et dans n’importe quelle carrière .

Actualités: s’intéresser au lien entre le théâtre et la réalité d’aujourd’hui, notre monde contemporain (ex: les frontières, les guerres du moyen orient, le Covid) 

Histoire: on étudie des œuvres qui font allusion à plusieurs aspects important de notre histoire (ex: l’évolution du statut de la femme ou le pouvoir de l’Eglise dans les oeuvres de Molière par exemple)  

Imagination: la salle de théâtre est un espace artistique et créatif où chaque élève est soutenu et est encouragé à developper son imagination, à réaliser des projets personnels ou de groupe pour travailler plusieurs compétences . (G.)

Être ouvert aux idées ou propositions des autres, improviser, travailler avec des personnes différentes. (A.)

L’art oratoire, savoir parler en public, tenir un silence, poser sa voix et j’ai aussi acquis une immense culture ! (E.)

J’ai appris que l’émotion est un langage que l’on peut transformer en jouant un personnage différent de ce que nous sommes. (N.)

à suivre…

Et si on dessinait ?

Dans le cadre de la spécialité théâtre, les élèves rencontrent des professionnels et des enseignants qui viennent partager leur expérience et leurs compétences. Un metteur en scène, un scénographe ou un costumier doivent savoir faire des croquis… Les élèves de la spécialité théâtre terminale ont donc pu travailler avec M.Pain, professeur d’arts plastiques au lycée, en vertu d’un échange de compétences avec l’art dramatique. Au menu : quelques trucs simples et efficaces pour donner du champ et du volume à un croquis, quelques principes esthétiques indispensables, et une approche dynamique, pédagogique et inventive de la perspective ! Un grand merci à Odilon Pain pour cette belle initiation !

Et si on dansait ?

Les répétitions du nouveau “Conte d’hiver” se poursuivent contre vents et marées. Pascale Humbert-Haton a rejoint la troupe pour nous former à de nouvelles danses, et composer des chorégraphies avec certains groupes d’élèves-comédiens. Lors de ces répétitions endiablées, le mambo côtoie la scottish ou le quadrille… un voyage à travers les époques et les styles, pour nos comédiens qui revisitent une belle tragi-comédie shakespearienne, complexe, baroque, pleine de péripéties, de pathos et de coups de théâtre… Quelques images prises au vol…

Rentrée 2020 : le théâtre au LFJM…

Le lycée français Jean-Monnet dispose d’une longue tradition dans l’enseignement du théâtre, considéré comme un vecteur privilégié pour l’enseignement des Lettres, la culture générale, la maîtrise de l’oral et la confiance en soi. L’activité théâtrale s’inscrit complètement dans les nouveaux parcours artistiques de l’élève.

De nombreux enseignants et des intervenants péri-scolaires proposent du théâtre à l’école primaire, à tous les niveaux.

Par la suite, l’enseignement du théâtre au collège (Une heure par semaine, optionnel, de la 5ème à la 3ème), proposé par une équipe de 8 enseignants, permet aux élèves d’aborder l’oral, les grands textes, et la littérature par le jeu, mais aussi de participer à des spectacles lors du Printemps Théâtral (fin mai), ou lors des événements festifs au lycée, et dans les maisons de retraite.

Au lycée, les élèves peuvent poursuivre en choisissant l’OPTION THEÂTRE.
Celle-ci propose, de la seconde à la terminale, un enseignement artistique varié : initiation au jeu d’acteur, au travail créateur en groupe, mise en scène, école du spectateur, histoire du théâtre, réalisation de formes scéniques et présentations publiques. Le cours est donné par un professeur de lettres et d’art dramatique, titulaire de la certification théâtre, assisté d’une comédienne professionnelle. Les élèves sont amenés à voir entre 5 et 8 spectacles chaque année, reflétant la création théâtrale contemporaine, et rencontrent régulièrement des intervenants du monde de la création artistique qui viennent dans le cours (comédiens, metteurs en scènes, dramaturges, métiers du son, de la lumière, du costume…). C’est une option du baccalauréat, qui compte dans la moyenne du contrôle continu avec le même coefficient que toutes les autres matières. On peut la rejoindre à tous les niveaux. Elle donne aux élèves motivés une vraie respiration créative dans un emploi du temps chargé, et repose sur un vrai choix personnel. 

Depuis 2019, la SPECIALITE THEÂTRE a été ouverte au lycée. Cet enseignement exigeant et approfondi (4h/semaine en première, 6h/semaine en terminale), choisi par l’élève en fin de seconde, s’inscrit dans le nouveau baccalauréat dont il peut représenter jusqu’à un tiers de la note (en cumulant spécialité, grand oral, contrôle continu). Ce cours, en plus des pratiques communes à l’option, explore l’art dramatique de toutes les époques et les cultures, à travers le jeu, la scénographie, la mise en scène, l’histoire du théâtre, et la rencontre avec le spectacle vivant, par les spectacles vus ensemble (jusqu’à 12 par an !) et les professionnels rencontrés. La spécialité travaille en lien étroit avec les spécialités arts plastiques et cinéma-audio-visuel (scénographie, jeu face caméra,…) La pratique artistique est articulée avec le théâtre comme « fait social », en vue de développer la conscience critique et citoyenne de l’élève. La comédienne de théâtre et de cinéma Raphaëlle Bruneau (Lola Pater, Les Apparences, eLegal, Prise au piège,… et un nouveau spectacle aux Tanneurs cette saison : Patricia, de G.Damas), est une des intervenantes les plus régulières de l’option et de la spécialité.

Enfin, tout élève de la 4ème à la terminale peut participer à la TROUPE DES CORYBANTES, qui monte chaque année un spectacle complet, joué au Lycée en général au mois de mai (ces dernières années : Aristophane, Shakespeare, Molière, Gogol, Aymé, Mrozek, Brecht…). Cette année 2020-21, les répétitions auront lieu le jeudi 18h-20h en salle C-théâtre, et commencent le 17 septembre.

Le site dédié au théâtre www.lfjmbruxellestheatre.be rassemble toutes les informations sur les activités théâtrales qui se développent au Lycée, de l’école primaire à la troupe des adultes, et présente la pratique théâtrale : spectacles vus, rencontres avec les professionnels dans le cadre du cours, de la spé ou de l’option.

Pour toute question : david.jauzion@lyceefrancais.be

«  l’Ecole est le plus beau théâtre du monde » ANTOINE VITEZ

masques et bergamasques

Nouvelles de rentrée…

Le théâtre, diminué, masqué, attaqué de toute part, se défendra comme il peut en cette nouvelle année scolaire. Nous ouvrons la troupe comme chaque année, et nous travaillerons dans le respect strict des règles sanitaires du lycée. A nous de rendre, ensemble, les contraintes créatrices, et de faire de nécessité vertu ! Cette année 2020-21, les répétitions de la troupe des Corybantes auront lieu le JEUDI soir 18h-20h en salle C-Théâtre, du 17 septembre 2020 au début du mois de mai 2021. Nous reprendrons l’année sur le Conte d’Hiver de Shakespeare, en espérant le jouer en décembre, du 8 au 12, en salle Mounier. Pour la suite de l’année, un nouveau projet théâtral, plus modeste, sera mis en place sur 5 mois, et joué en mai 21. Pour l’instant, les règles sanitaires du lycée nous imposeraient d’accueillir assez peu de public (jauge normale en interne, avec masques, mais 30 personnes maximum en Mounier, à trois sièges de distance, si ce sont des personnes extérieures au lycée). Nous nous adapterons constamment aux nouvelles mesures qui ne manqueront pas d’arriver cet automne.
Merci de faire passer l’information aux élèves intéressés !
L’aventure shakespearienne va être passionnante, de nombreux rôles sont encore à remplacer, à inventer, et il y a de quoi s’amuser !
Nous vous donnons donc rendez-vous, masqués, le 17 septembre à 18h en salle C-théâtre.
Bonne rentrée à tous

TOMBEAU DE LA MER

La Spécialité théâtre fait son cinéma (4/5)

Tombeau de la mer est un thriller réalisé par la spécialité théâtre. Vous pouvez en découvrir ici les 6 premières minutes. le reste est encore en post-production… mais sera bientôt disponible ici même.

Tombeau de la mer s’est inventé au fil du confinement. Sur un premier scénario de Guislain Limagne, chacun a construit son personnage en recevant de mystérieuses fiches et des questions. La réalisation finale a été menée par Galadriel Daufresne. Peu à peu, nous avons progressé vers le coupable au fil de nos inventions, et du recoupement des pistes. Mais vous n’êtes pas au bout de vos surprises…

Tombeau de la mer : le thriller confiné de l’été !

TELEPHONE ARABE

La Spécialité théâtre fait son cinéma (3/5)

A partir d’une histoire qui n’est pas sans évoquer “Le Chat noir” d’Edgar Allan Poe, 6 élèves de la spécialité théâtre ont eu à raconter leur version, juste après avoir pris connaissance d’une version filmée du récit. Cette tentative qu’on pourrait baptiser, en reprenant un titre de Deleuze, “Différence et répétition”, fait écho à un exercice de théâtre que nous pratiquons souvent dans les trainings d’acteur au lycée, en spécialité comme en option théâtre.