lettre ouverte à propos des options artistiques au lycée

       En tant que coordonnateur théâtre, je tenais à écrire un petit mot personnellement concernant la situation des options artistiques au lycée en seconde-première en cette rentrée 2019. Nous avons été confrontés à une baisse radicale des effectifs la semaine dernière. Certains groupes ne sont plus viables et une fusion des options théâtre seconde-première a été proposée.

Nous sommes en contact permanent et étroit avec la direction, les parents d’élèves et les élèves, pour comprendre ce phénomène. Il semble bien que la cause en soit avant tout une certaine inquiétude, liée à la réforme, qui conduit les élèves et les parents à privilégier les enseignements dits « fondamentaux », ou ceux qui affichent une rentabilité plus évidente que l’art en termes de points ou d’orientation.

Cet effondrement des effectifs est dramatique (c’est un professeur de théâtre qui parle), pour nous, enseignants qui avons donné toute notre énergie depuis longtemps pour construire ces options, et leur donner une densité artistique et pédagogique dont nous sommes fiers. Mais également pour les élèves, dont certains ne comprennent pas ce qui se passe, se retrouvent dans l’impossibilité de pratiquer un art qui les aide à s’épanouir, à développer leur créativité, et qui les valorise nettement. Pour certains c’est un moyen de surmonter des difficultés rencontrées par ailleurs. Nous sommes préoccupés par le fait que la rentabilité supposée des enseignements puisse exclure des temps créatifs, calmes, personnels qui donnent à de nombreux élèves une respiration dans leur semaine de cours plutôt chargée, et qui donne aussi un sens à leur implication dans leurs études.

Pour l’heure, nous n’avons pas de solution à proposer, que notre tristesse et notre engagement, et nous réfléchissons déjà pour essayer de refonder cette pratique optionnelle pour les années à venir. Sans doute de nombreux établissements de métropole ou de l’étranger sont-ils en ce moment confrontés à la même catastrophe, et ne peuvent maintenir ces cours de 3h/semaine très peu valorisés par les notes. Que pourrons-nous faire face à cette logique ?

Je voulais finir avec trois informations :

1> on peut toujours intégrer une option artistique, à tous les niveaux, même en terminale, même si on n’a pas pratiqué cet art auparavant (théâtre, arts plastiques, cinéma), et on acceptera encore d’éventuels élèves dans les deux semaines à venir.

2> les élèves du nouveau groupe d’option théâtre 2nde/1ère participeront cette année à l’échange avec Avignon, avec les élèves de spécialité, et iront donc pratiquer le théâtre, en janvier, avec les élèves du lycée Mistral d’Avignon, sur les lieux du festival.

3> Pour ceux qui ne peuvent se passer de théâtre, il existe aussi la troupe des Corybantes, qui répète en périscolaire le mardi 18h-20h en salle C-théâtre, la première répétition a lieu mardi 24 septembre, le spectacle du 11 au 16 mai.

Merci à tous ceux qui soutiennent la pratique artistique au lycée et bonne année scolaire à tous.

David Jauzion-Graverolles

Coordonnateur théâtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *